Menu Menu Menu
scène nationale . cinéma . centre d’art contemporain

au cinéma

    ©

    Alex Cecchetti - "Tamam Shud"

    Vernissage

    FR EN ES

    Alex Cecchetti - Vernissage

    Centre d'art

    sam 11 nov 2017 à 16h

    Tamam Shud

    Embarquez pour un voyage passionnant au coeur de l'imagination ! Alex Cecchetti s'empare d'un étrange fait divers et propose d'enquêter avec lui sur les traces d'une mystérieuse disparition. Pour le vernissage de l'exposition, celle-ci est activée par un musicien synesthète, des danseuses classiques et contemporaines, un dîner d'exception et le lancement d'un livre d'entretien avec l'artiste.

    Présentation

    16h-19h30 

    Exposition

    "Je suis mort sans identité. Les étiquettes des vêtements, les empreintes digitales, la taille des chaussures ont été décousues, supprimées, lavées, blanchies, et livrées à l'oubli. Seul indice, un petit morceau de papier caché dans une poche secrète du pantalon. Écrit-là, les derniers mots d’une poésie persane : Tamam Shud. Ceci c'est la fin. Tout ce que je suis." S'emparant d'un étrange fait divers, et invoquant la musique, la littérature et la danse, Alex Cecchetti interroge les mystères de l'identité et de la disparition... lire la suite.

     

    16h-19h - Music Room

    Concert synesthésique

    Le musicien polonais Natan Kryszk donne un concert unique dans l'exposition. Grâce à ses dons de synesthésie, il interprète des peintures de l'artiste et les transforme en partition pour piano.

     

    16h-19h - Dance Room

    Classe de danse les yeux fermés

    Deux danseuses exceptionnelles, Hanna Hedman et Shihya Peng, sont invitées à activer la Dance Room de l'exposition et à accompagner le spectateur dans des expériences chorégraphiques imaginées par l'artiste.

     

    17h

    Collection Digressions

    Lancement du livre d'entretien avec l'artiste Alex Cecchetti et signature.

     

    17h30 - Dinner Room

    Dîner aux poèmes

    Alex Cecchetti propose de vous délecter de poésie et d'en apprécier les saveurs au cours d'un dîner d'exception au sein même de l'exposition préparé par la cheffe Chloé Charles.

     

     

    Invitez vos amis au vernissage via l'événément facebook.
    Réagissez en direct avec le compte twitter @fermedubuisson. #TamamShud

    Infos pratiques

    gratuit, ouvert à tous

    jusqu'à 19h30

     

    navette gratuite Paris-Bastille > Ferme du Buisson sur réservation au 01 64 62 77 77

    aller 15h / retour 18h

    Allez + loin

    Qui est Alex Cecchetti ?

    À la fois plasticien, poète et chorégraphe, l'artiste d'origine italienne Alex Cecchetti conçoit des performances et des objets inclassables qui peuvent prendre place dans des expositions ou ailleurs. Il puise son inspiration dans la littérature, la philosophie, les sciences ou la musique avec un grand sens du jeu et de l'humour. Qu'il s'agisse d'une stand-up comedy sur la mort, d'une promenade à reculons dans des jardins botaniques ou d'une visite du Louvre sans le Louvre, chacune de ses œuvres est une véritable expérience partagée par une communauté de spectateurs. Son langage poétique et gestuel rapproche mystérieusement les participants pour les embarquer dans des rituels ou des voyages où la perception et les grandes questions existentielles sont remises en jeu.

     

    Depuis deux ans, il développe un travail d'écriture nourri de sa pratique dans le cadre du projet The Novel As Fantasy, édité par The Book Lovers et produit par le Centre du château d'Ujazdowski pour l'art contemporain à Varsovie où il présentera Tamam Shud du 1er septembre au 1er octobre 2017. Il est le premier artiste ayant bénéficié d'un accueil en résidence de création et de recherche au Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson en 2016. En février 2017, il obtient une carte blanche au Palais de Tokyo, à Paris, pour une soirée immersive appelée "Notte Lusoria". Ses performances et expositions ont été présentées dans de nombreuses institutions tels que le Jeu de Paume, le Centre Pompidou à Paris, la Serpentine Gallery de Londres, Maxxi Musee de Rome, ou encore à la fondation Sandretto Re Rebaudengo à Turin. Il revient à la Ferme du Buisson pour sa plus grande exposition monographique en France.