©

© Blaise Pruvost

©

PULP Festival

PULP +

PULP +

du 24 au 26 avril 2020

from 24 to 26 April 2020

Parce que vous en voulez toujours plus, voici un programme d'animations en entrée libre pour que PULP pulpe encore plus !

Présentation

PULP fait son cinéma

Les croisements entre bande dessinée et cinéma sont mis à l'honneur dans un programme de courts métrages et de Petites Fabriques conçu en partenariat avec ARTE.

 

Le Pictomaton

à la médiathèque

sam 25 avril de 13h30 à 18h / dim 26 avril de 13h à 19h

C’est comme un photomaton mais dessiné : on s’installe dans la cabine, on ferme le rideau, on règle la hauteur de son siège, on insère le jeton prévu à cet effet dans la machine. On prend la pose et on sourit… De l’autre côté de la vitre sans tain, l’un des auteurs du PULP Festival nous dessine en quelques coups de crayons et on repart avec son portrait dessiné.

 

Borne en réalité virtuelle

dans le hall du Théâtre

ven 24, sam 25 et dim 26 avril

Une sélection de programmes réalisés en animation à découvrir en VR, notamment la collection ARTE Trips (une façon inédite de revisiter les plus grands chefs(d'oeuvre de la peinture) et Accused #2 (un documentaire sur le procès Rivonia qui voyait comparaitre Sisulu aux côtés de Mandela).

 

Tatouages éphémères au Jagua

par Bruno Alanson / à la Médiathèque

sam 25 de 13h30 à 18h et dim 26 avril de 13h à 19h

Le tatouage Jagua vient d’Amazonie, il est réalisé à partir du fruit d’un arbre des forêts tropicales. Ephémère, d’une couleur noire bleutée, il est entièrement naturel. Choisissez votre égérie PULP préférée (signée Blain, Brunö, Blutch, Nicolas de Crécy, David Prudhomme, Posy Simmonds ou Lorenzo Mattotti) et faites-vous tatouer. Après séchage complet puis lavage, le tatouage va s’effacer pour réapparaître progressivement au bout de 12 heures !

 

Fresque "Recits d'Apocalypse"

École Condé / dans les jardins

La fresque de l’Apocalypse d’Angers (XIVe siècle), le plus grand ensemble de tapisserie subsistant au monde, peut être considéré comme un ancêtre de la BD. Une dizaine d’élève de l’école de Condé en Mastère 1 illustration bande dessinée ont travaillé à une interprétation de ce chef d’œuvre de l’art médiéval. Chacun revisite la notion d’Apocalypse au regard de ses aspirations personnelles ou des problématiques contemporaines.


fresque réalisée par les élèves de l'École Condé Pauline Badelon, Jaï Berriri, Joris Dienot, Solène Douchez, Maëliss Hanni, Zoé Ittel, Maëva Meguin, Irwin Mur, Louise Rolland et Jia Huan Wang

 

Résidence d’auteur de Fanny Michaëlis : exposition des travaux des participants

dans le hall du théâtre

Dans le cadre d’une résidence d'auteur du Conseil Régional d'Île-de-France en partenariat avec la Ferme du Buisson, Fanny Michaëlis mène une série d’ateliers artistiques. Elle a travaillé avec des groupes d'adolescents et de femmes. Les BD réalisées pendant les ateliers sont exposées Théâtre le temps du PULP Festival.

Infos pratiques
Programme
Scolaires
Allez + loin