Menu Menu Menu
scène nationale . cinéma . centre d’art contemporain

au cinéma

    ©

    On a fort mal dormi

    Guillaume Barbot / Cie Coup de Poker

    © Cie Coup de poker

    FR EN ES

    On a fort mal dormi

    Théâtre

    du 19 au 26 nov 2016 - Grenier

    Guillaume Barbot / Cie Coup de Poker

    Des clochards, des éclopés de la vie. Patrick Declerck, ethnologue et psychanalyste, a vécu 15 ans auprès d’eux, en a soigné quelques-uns, n’en a guéri aucun. Sur ces hommes déchus, il écrit deux livres aux mots émus, furieux et crus. Sous le regard de Guillaume Barbot, Jean-Christophe Quenon est lui, eux, nous.

    Présentation

    Ils sont souvent ivres, parfois violents. Ils puent la crasse. Ces hommes et femmes sans abri sont des blessés, des victimes, des révoltés, rêveurs éthyliques d’un chimérique ailleurs. Il les aide, les aime, les hait aussi. Les mots de Patrick Declerck, précis et francs, nous rapprochent de ceux qui nous touchent et mettent en question la société qui laisse faire.

     

    Travaillé par la question de la désocialisation et de l’errance, il a vécu avec eux dans la rue et s’est fait ramasser en centre d’accueil et a ouvert en 1986 au sein de Médecins du Monde, la première consultation d’écoute auprès des SDF. Il dépose ces maux de l’homme, ce malaise d’une société, dans Les Naufragés – avec les clochards de Paris (2001, Terre Humaine) et Le Sang nouveau est arrivé (2005, Gallimard).

     

    Frappé par ces deux récits, Guillaume Barbot – venu à la Ferme avec Nuit dans le cadre des Enfants du désordre en 2015 – se plonge dans l’écriture d’un autre, se frotte au réel, interroge ce que peut être le théâtre face à ça. Par désir de révolution poétique et nécessité de porter cette parole politique. Jean-Christophe Quenon, acteur à la présence rare, est lui-même et l’autre, médecin et patient, Clodo et Citoyen. Parlant d’une seule voix, humaine.

     

    Débat avec Solenne Vaulot, du Mouvement Français pour un Revenu de Base, à l'issue de la représentation du sam 19 nov 2016 à 17h30.

     

    Infos pratiques

    durée 1h20

     

    Tarifs et abonnement

    dans le cadre du festival Les Enfants du désordre

     

    • Tarif du forfait festival valable pour 2 propositions
    Proposition supplémentaire à 2 € (buissonnier), 5 € (plein, réduit et étudiant) ou 4 € (enfant)

    buisssonnier 12 €
    plein 22 €
    réduit 19 €
    étudiant 15 €
    enfant 8 €

     

    • Tarif du spectacle à l'unité

    buisssonnier 10 €
    plein 17 €
    réduit 14 €
    étudiant 10 €
    enfant 4 €

    Programme

    sam 19 nov à 17h30
    Le spectacle est suivi d'une rencontre avec Solenne Vaulot-Morel, du Mouvement français pour un revenu de base.

    Générique

    d'après Les Naufragés et Le Sang nouveau est arrivé de Patrick Declerck

     

    adaptation et mise en scène Guillaume Barbot
    avec Jean Christophe Quenon

     

    assistante et dramaturge Céline Champinot

    lumière Maryse Gautier

    assistant lumière et régie Franck Pellé

    collaboration costume Benjamin Moreau

    administration Catherine Bougerol

    production et diffusion Claire Dupont

     

    coproductions Théâtre de Chelles - scène conventionnée / Théâtre de Charenton / La Ferme du Buisson - scène nationale de Marne-la-Vallée
    résidence Les Studios de Virecourt / Théâtre de Chelles / Théâtre de Charenton
    soutiens Conseil départemental de Seine-et-Marne / Arcadi / DRAC Île-de-France

    durée 1h20

     

    Tarifs et abonnement

    dans le cadre du festival Les Enfants du désordre

     

    • Tarif du forfait festival valable pour 2 propositions
    Proposition supplémentaire à 2 € (buissonnier), 5 € (plein, réduit et étudiant) ou 4 € (enfant)

    buisssonnier 12 €
    plein 22 €
    réduit 19 €
    étudiant 15 €
    enfant 8 €

     

    • Tarif du spectacle à l'unité

    buisssonnier 10 €
    plein 17 €
    réduit 14 €
    étudiant 10 €
    enfant 4 €