©

Loreto Martínez Troncoso & Lore Gablier, (…continuará) o en el camino o …, 2011, Ferme du Buisson

Loreto Martínez Troncoso & Lore Gablier, (…continuará) o en el camino o …, 2011, Ferme du Buisson

© Céline Bertin

© Céline Bertin

Centre d'art

Art Center

Loreto Martínez Troncoso & Lore Gablier

(…continuará) o en el camino o …

performance

dim 3 juil 2011 à 16h

Sun 3 July 2011 at 4 pm

L'artiste Loreto Martínez Troncoso sera accompagnée de la critique et commissaire d'exposition Lore Gablier pour présenter une performance parlée à deux voix. Elles navigueront entre lectures, extraits de films, et playlist musicale pour tenter d'élaborer une méthode de travail pour un livre à venir. Comment se laisser traverser par d'autres voix ou comment passer de la parole à l'écriture.

Présentation

"(…continuará) o en el camino o … pourraient être le-s titre-s de l’édition sur laquelle je suis en train de travailler. Une édition qui traverserait un cycle, qui retracerait une période de temps, de réflexion, d’écri­ture et de parole. Mon travail est avant tout pour moi, un travail d’écriture qui jusqu’à maintenant a pris une forme de « prises de parole » dans un lieu et à un moment donné. Donc, une édition-parcours qui (re)passe par ces moments de prises de paroles publiques… Et je dis « ces moments » parce qu’il ne s’agit pas d’archiver ni de simplement tracer ces mots dits, mais de réfléchir sur comment ces paroles surgissent, où, dans quel lieu, quel contexte, dans quelles constellations naissent-elles, c’est-à-dire, de quoi et par quoi étaient-elles entourées, accompagnées, hantées (…) ? Une (auto)réflexion sur cette (ma) pratique de prise de parole. Quelle place est-il, reste-t-il, possible pour la parole ? Et comment passer de la parole parlée à la parole écrite ? Une simple transcription ? (…) Ces paroles-là sont toujours adressées à un « vous », qui êtes là, ici et maintenant. Comment continuer à créer du présent ? Comment continuer, au moment de passer à l’« écrit », à créer corps avec ce/son destinataire ? Qui, à la lecture, serait un « tu » si ce n’est pas une lecture à voix haute ? Un « vous » et un « tu » destinataire qui donne et donnerait le ton et la couleur/chaleur à ce qui est dit.

 

Pour ce (…continuará) o en el camino o …, je serai accompagnée par Lore Gablier pour réfléchir à la construction, la conception, l’écriture de cette… « chose ». Après une première période de résidence à Arteleku (Donostia-San Sebastian, Espagne) dans le cadre du projet Mugatxoan et puis à « La ronde », le 3 juillet 2011, on fera une séance publique pour partager ces questions, ces recherches avec « vous/tu ».

 

PS : le entre langues, le passage de l’une à l’autre, les contaminations m’intéressent, pour ça je pense à cette édition /séance non pas bilingue mais « entre des langues », à cheval entre ces deux langues qui m’habitent et que j’habite."

 

Loreto Martínez Troncoso

Infos pratiques
Programme
Scolaires
Allez + loin