Détours

La Bibliothèque grise en tournée confinée

lun 14 déc 2020

L’exposition La Bibliothèque grise devait ouvrir ses portes le samedi 7 novembre 2020 mais la COVID-19 en a décidé autrement. Ce projet initié par Jérôme Dupeyrat et Laurent Sfar explore les modalités de circulation des connaissances et leurs formes de transmission et de partage. Des thématiques chères à l’équipe de la Ferme du Buisson qui, à défaut de pouvoir transmettre in situ, fait venir l’exposition au sein des établissements scolaires du territoire.

Depuis quelques semaines, les médiatrices partent donc à la rencontre des élèves et apportent avec elles une sélection d’œuvres et des objets issus de l’exposition.

 

Avec les primaires, la rencontre se décompose en deux temps : une présentation / discussion autour de la thématique des « Objets parlants » suivie d’un atelier de pratique artistique.
 

Qu’est-ce qu’un objet parlant ? Si les enfants pensent tout de suite aux robots ou aux téléphones, ils n’ont pas forcément besoin d’être technologiques. Les élèves ont ainsi pu découvrir un globe terrestre ballon, des assiettes qui racontent des histoires, une nappe bande dessinée. Tous ces objets du quotidien ont pour point commun d’inviter à la discussion et à l’apprentissage. Le point de départ de nombreux échanges au sein des classes : autour la nourriture, les pesticides, l’écologie, les champignons, sont autant de thèmes partagés lors des séances.
 

Après la discussion, place à l’imagination ! Les participant·e·s créent leur mini livre à l’aide de cocottes en papiers. Lieux, personnages, verbes d’action : chaque face donne un point de départ à leurs récits. Très enthousiastes, les institutrices ont décidé de réutiliser cet outil pédagogique au cours de l’année.

 

Avec les collégienn·e·s, l’intervention se concentre sur la présentation d’œuvres autour de la thématique du « Monde renversé ». Une technique consistant à inverser les rapports entre deux termes du monde réel (êtres humains / animaux...), afin de produire une représentation impossible. On la retrouve à de nombreuses époques et dans différentes civilisations.

 

Et le rapport hommes / femmes dans tout ça ? « Mais depuis quand ça existe les inégalités entre les hommes et les femmes ? » « Dans les kebabs c’est toujours les hommes qui sont en cuisine, mais est-ce qu’ils font la cuisine à la maison ? »

Les médiatrices ont exposé aux élèves des images des suffragettes, de Rosy la riveteuse (vous savez cette ouvrière au fichu devenue icone du Girl Power) et des assiettes du monde renversé : mari qui fait la cuisine, femme qui chasse ou qui va au bar, animaux qui agissent comme des Hommes… comme autant de points de départs pour s’interroger sur le travail gratuit, les inégalités et les rapports de domination dans notre société.

 

Ces temps de partage en classe sont une introduction aux grandes thématiques abordées dans l’exposition, en attendant d’avoir la joie d’accueillir les élèves à la Ferme du Buisson !

 

 

Des interventions menées par les médiatrices de la Ferme du Buisson dans le Centre de loisirs Mafalda et l’école Beauregard à Torcy, l’école du Village et le collège du Segrais à Lognes et l’école Allée des Bois à Noisiel.