FR EN ES

DIVERSORIUM

arts vivants et espaces de coexistence

Créer un espace de rencontre et de fête pour tous les corps.


Le Diversorium est un projet artistique, communautaire et citoyen initié à Barcelone par Maria Oliver et Antonio Centeno Ortiz, deux activistes engagé·es pour la reconnaissance de la diversité fonctionnelle, et la commissaire d’exposition Veronica Valentini. Ils·elles créent des soirées hybrides, imaginant des espaces de fête où l’amitié, la sensualité, l’être ensemble sont célébrés. Stand-up, musique, danse, drag et performances, cette soirée pensée comme un cabaret freak et brave space réunit des artistes et des personnalités engagé·es dans les luttes anti-validistes. Pour cette première édition en France, des artistes français et internationaux sont invités à investir la Ferme du Buisson en résonance avec la clôture des Jeux paralympiques d’été de Paris 2024



À l’occasion de la clôture des Jeux Paralympiques

Ce projet a été labellisé par Paris 2024 dans le cadre de l’Olympiade Culturelle

Avec le soutien du Département de la Seine-et-Marne, de la Région Île-de-France, de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France – Ministère de la Culture et de l’Onda - Office national de diffusion artistique.




Table ronde

··  Samedi 7 septembre à 18h30

Intervenant·es : Lucas Aloyse Fritz, Crashroom (Etienne Chosson et Lari Medawar) + invités et artistes



Line Up Performances

··  Samedi 7 septembre à 20h30


KREATURE

Artiste drag, Kreature est une entité errante qui répand son univers poétique et sombre à travers différents domaines tel que : la performance et le travail de l’image (design graphique, vidéo et photographie). Elle donne lieu à la création et l’incarnation de divers univers, émotions, personnages, s’inscrivant dans le réel ou le virtuel. Pour le Diversorium, Kreature animera la soirée et vous guidera à travers les performances. Handicapée de naissance, elle joue sa posture et ses béquilles pour alimenter la narration de son expression artistique. Par son existence et sa voix, elle milite pour les luttes anti-validiste et crip dans la communauté drag et queer.


EDWIN RAMIREZ

Performeurx drag suisse, humoriste et ancien·x athlète professionnel·x, Edwin Arsenio Ramirez réalise des shows drag mêlant talks, stand-up, danses entrecoupées d’instants plus performatifs. Pour le festival du Diversorium, iel adaptera une partie de sa pièce Queer Crip Becoming, qu’iel réduira de manière à performer pendant près de dix-huit minutes. Un pas de côté loin des représentations classiques et des normes cis-hétéronormées.


LUCIE CAMOUS

Lucie Camous est curateux, artiste et chercheurx. Membre de plusieurs collectifs, iel a cofondé Ostensible avec No Anger. Ostensible est une structure de recherche-création active dans les champs des crip studies et de l'art contemporain. Lucie Camous présentera « Filer Droit » pour le Diversorium, une performance initialement écrite pour l'espace public et chapitre « Marche les murs » de Congrégations (Curaté par Brenna Horrox & Ludovica Bulciolu).

« Filer droit » est une séquence de gestes de travioles et de posture ratées, de tremblements de voix et de tonalités, de rougeurs. Du côté du mal fichu et du mauvais geste cherche le dépassement du strict binarisme, de la notation /20 et de la bonne tenue. « Filer droit » est une altération, une mutation capacitaire.


SAHARA AZZEG

Saraha Azzeg lie son travail plastique à une recherche théorique engagée portée sur l’étude des liens entre artistes CRIP et militance. Parallèlement à son travail de peintures figuratives représentant des personnes handix aux quotidiens marginalisés, la pratique de Sahara se double d’une activité de performance politique. Muni d’une machine de défilement de sous-titres graphiques dont le mécanisme s’enraille parfois, une certaine vulnérabilité se joue dans cette performance pour mieux révéler la précarité de l’instrument, analogue au jeu de transcription.


SABRINA RÖTHLISBERGER BELKACEM & VANI ADJOUBEI

Sabrina Röthilsberger Belkacem, plasticienne suisse, souffre d’une maladie chronique la conduisant à réaliser des séjours réguliers à l’hôpital. C’est (entre autres) au cours de ces longs moments d’attente et de rémission qu’elle a rédigé son recueil de poèmes intitulé « Opéra sous fentanyl ». Une Poésie qui ne sera pas lu mais fredonnée sur un rythme, radicalement dark, volontairement dense et dansant, accompagnée de sonorités new-wave réalisée en live par le producteur et DJ suisse Vani Adjoubei.

Gilets vibrants · Paroles traduites en braille · audiodescription live


WILLIAM THEVIOT

Pianiste de formation, William Théviot a trouvé dans la musique des ressources et des manières d’expression nouvelles. Actif dans les médias, ses prises de paroles régulières sur son parcours, œuvrent à une reconnaissance de l’autisme, de la neurodiversité et des situations de handicap dans le champ de la musique classique. Pour le Diversorium, il interprètera l’une de ses nouvelles compositions au piano

Langue des Signes Française · Gilets vibrants ·  audiodescription




DJ Set

··  Samedi 7 septembre à 22h

Na Na Ni

avec Edwin Arsenio Ramirez, Sahara Azzeg, Lucie Camous, Sabrina Röthlisberger, Belkacem, William Theviot + guests


Ce projet a été labellisé par Paris 2024 dans le cadre de l’Olympiade Culturelle à l’occasion de la clôture des Jeux Paralympiques.

avec le soutien de l'Onda - Office national de diffusion artistique


dates et horaires
infos pratiques

tarifs -B-

16 € plein

12 €  réduit

10 €  buissonnier·

  8 € minima sociaux et - de 26 ans

 5 € enfant (- de 12 ans)

à l’occasion de la clôture des Jeux Paralympiques