Menu Menu Menu
scène nationale . cinéma . centre d’art contemporain

au cinéma

    ©

    Illusions perdues

    Pauline Bayle / Compagnie À Tire-d’aile

    © Simon Gosselin

    FR EN ES

    Illusions perdues

    Théâtre

    21 et 22 jan 2022 - Théâtre

    Pauline Bayle / Compagnie À Tire-d’aile

    Présentation

    Pauline Bayle se plonge dans la Comédie humaine de Balzac et met en scène les Illusion perdues de Lucien, jeune homme pétri d’ambition qui veut conquérir Paris. Mais à ne rêver que de gloire et d’argent, on peut se perdre et chuter rapidement. Et les compromis deviennent alors compromissions.

     

    Lucien, jeune provincial naïf et ambitieux, se lance à la conquête de Paris avec pour objectifs absolus la gloire, l’amour et l’argent. Dans le milieu artistique, littéraire et théâtral de la capitale à l’époque de la Restauration, il trace sa route et devient un journaliste à succès. Mais quand sa soif de réussite et de prestige social l’emporte sur tout le reste, quel prix sera-t-il prêt à payer ?

     

    Après avoir exploré l’univers d’Homère avec Iliade et Odyssée (présentés à la Ferme du Buisson en 2018 et 2017), Pauline Bayle s’attaque à la Comédie humaine de Balzac. Et se penche plus précisément sur l’un des principaux romans - Illusions perdues -  qui composent cette œuvre monstre. L’écriture animée d’une énergie sauvage, loin des tournures à rallonge ou des emphases propres au style balzacien, se déploie sur scène deux siècles plus tard grâce au talent des six comédien·ne·s qui incarnent une trentaine de personnages.

    Infos pratiques

    Tarifs et abonnements

    buissonier 10 €

    plein 18 €

    réduit 14 € 

    étudiant 5 €

    dès 15 ans

    durée 2h30 (sans entracte)

     

    Une petite faim ?

    Le bar de notre cheffe Zohra est ouvert dans le hall du Théâtre de 19h30 à minuit

    Générique

    adaptation Pauline Bayle, d’après Balzac

    mise en scène Pauline Bayle

    avec Charlotte Van Bervesselès, Hélène Chevallier, Guillaume Compiano, Alex Fondja, Jenna Thiam et la participation de Viktoria Kozlova en alternance avec Pauline Bayle

    assistanat à la mise en scène Isabelle Antoine
    scénographie Pauline Bayle, Fanny Laplane

    lumières Pascal Noël
    costumes Pétronille Salomé

    musique Julien Lemonnier
    régie générale / lumière Jérôme Delporte, David Olszewski

    régie plateau Ingrid Chevalier, Lucas Frankias, Juergen Hirsch

    administration / diffusion Margaux Naudet
    administration de tournée Audrey Gendre

    agence de presse Plan Bey

     

    création le 9 janvier 2020 / Scène nationale d’Albi

     

    Production déléguée Compagnie À Tire-d’aile

    Coproduction  Scène nationale d’Albi, TANDEM Scène nationale, Espace 1789, scène conventionnée Saint-Ouen, MC2 : Grenoble, Théâtre de la Bastille, La Coursive Scène Nationale La Rochelle, Théâtre La passerelle – Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud, Châteauvallon scène nationale, Théâtre de Chartres

    Avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, de la Région Île-de-France, du Département de la Seine-Saint-Denis, de l’ADAMI et du CENTQUATRE-PARIS

    Aide à la reprise Théâtre le Rayon Vert, Scène conventionnée d’intérêt national Art et Territoire

    Remerciements Clément Camar-Mercier, Géraldine Chaillou, Viktoria Kozlova, Loïc Renard, Victor Rodenbach, Victor Roussel, Julius Tessarech

     

    La Compagnie À Tire-d’aile est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France

    Allez + loin

     Pauline Bayle

    Après cinq ans d’études à Sciences Po Paris et un passage par l’ESAD et l’École du jeu, Pauline Bayle intègre le Conservatoire supérieur national d’art dramatique, elle suit entre autres les cours de Nada Strancar, Caroline Marcadé, Éloi Recoing et Jean-Paul Wenzel.

     

    En 2011, Pauline Bayle fonde sa compagnie et lui donne le nom de sa première pièce, À Tire-d’Aile. Son spectacle suivant À l’ouest des terres sauvages présenté au Théâtre de Belleville est distingué par le jury du Prix des Jeunes Metteurs en Scène, organisé par le Théâtre 13 à Paris. En 2014, Christian Schiaretti lui confie le rôle de Cordélia dans Le Roi Lear de Shakespeare qu’il monte au TNP de Villeurbanne et qu’il reprend au Théâtre de la Ville à Paris. Elle joue sous la direction de Sandrine Bonnaire et Raja Shakarna dans Le Miroir de Jade au Théâtre du Rond-Point en 2015 et Gilles David la dirige dans Clouée au sol de George Brant, monologue d’une femme pilote de l’US Air Force créé au Théâtre des Déchargeurs en 2016.

     

    En 2015, Pauline Bayle adapte et met en scène Iliade puis Odyssée en 2017, d’après les deux épopées d’Homère où cinq comédiens interprètent tous les rôles. En 2018, le Syndicat de la Critique lui décerne le Prix Jean-Jacques Lerrant de la révélation théâtrale pour ce diptyque. Les deux spectacles sont repris en mai 2019 à la Scala à Paris.

     

    Parallèlement, elle met en scène une adaptation du roman Chanson Douce de Leïla Slimani au Studio Théâtre de la Comédie Française en mars 2019. Au cours de la saison 2019-2020, elle travaille à sa nouvelle création, une adaptation des Illusions Perdues de Balzac. Le spectacle est créé en janvier 2020 à Albi avant de partir en tournée. Il est accueilli au Théâtre de la Bastille à Paris en mars 2020.

     

    En juin 2021, Pauline Bayle est invitée par l’Opéra Comique à mettre en scène l’opéra Orfeo de Claudio Monteverdi, sous la direction musicale de Jordi Savall, avec le chœur et orchestre du Concert des Nations.

    Tarifs et abonnements

    buissonier 10 €

    plein 18 €

    réduit 14 € 

    étudiant 5 €

    dès 15 ans

    durée 2h30 (sans entracte)

     

    Une petite faim ?

    Le bar de notre cheffe Zohra est ouvert dans le hall du Théâtre de 19h30 à minuit