FR EN

Week-end Danse 2015

Danse

Mouvement sur mouvement

Mouvement sur mouvement

Noé Soulier

Noé Soulier

dim 8 fév 2015 à 15h

Sun 8 Feb 2015 pm

Dans le cadre de l'exposition Yvonne Rainer Project - Lives of Performers, Noé Soulier livre un solo parlé et dansé sur la géométrie dans la danse, en se basant sur la vidéo de William Forsythe, Improvisation Technologies.

Scheduled for the last day of the exhibition The Yvonne Rainer Project - Lives of Performers, Noé Soulier's solo talks of the geometry of the dance movement, based on William Forsythe's video Improvisation Technologies.

Mouvement sur mouvement repose sur la vidéo Improvisation TechnologiesWilliam Forsythe expose différents outils géométriques pour analyser et créer des mouvements. Noé Soulier utilise ces images pédagogiques comme une partition pour une performance dansée. Simultanément l'exécution de ces séquences de mouvements, il développe une réflexion orale sur l'usage de la géométrie en danse et ses conséquences sur l'appréhension du corps. Il passe tour tour du mouvement ordinaire au geste dansé, faisant référence aux différentes époques et aux différents styles de l'histoire de la danse. Convoquant Merce Cunningham, Yvonne Rainer, Trisha Brown et Simone Forti, le discours se fait descriptif, introspectif, théorique ou fictionnel pour produire un contrepoint l'action, tantôt dissonant, tantôt l'unisson.

 

À l'approche didactique de Forsythe, il substitue une parole spéculative dans un exposé oral parfois descriptif, tantôt théorique ou personnel. Ainsi surgissent de nouveaux agencements de sens, élargissant le champ de la connaissance. Il établit un lien de complicité avec le spectateur, emporté par cette performance-conférence, où se croisent l'intelligence du geste et la fascination qu'un corps en mouvement peut susciter.

 

Noé Soulier a suivi un parcours qui l’a mené de la danse classique à la danse contemporaine, en passant par des études de philosophie. Son travail articule le philosophique et l’artistique pour explorer les relations entre le mouvement et la pensée. En combinant des approches et des discours des plus hétérogènes (empruntés à la musique, la danse classique ou contemporaine, au cinéma, à la science ou à la philosophie), il interroge la manière dont on perçoit et interprète les gestes à travers des dispositifs multiples : chorégraphie, installation, essai théorique et performance. Depuis la chorégraphie Le Royaume des ombres (2009), où se développe une approche critique du ballet classique, il poursuit une démarche singulière où il mène de front un travail sur le langage et sur le geste. Petites perceptions (2010) s’intéresse au mouvement à partir des sciences cognitives ; le flux du mouvement et la mémoire sont à l’avant-plan. Signe blanc (2012) revisite la pantomime, et cherche son équilibre entre la parole, le silence et le geste. Idéographie (2012) est une chorégraphie « d’idées », qui repose sur des citations de textes tirés de la philosophie, de la musique ou de la linguistique.

 

L’exposition "The Yvonne Rainer Project : Lives of Performers" est réalisée en collaboration avec Pontbriand W.O.R.K.S  et le Jeu de Paume, avec le concours du Getty Research Institute et des Laboratoires d’Aubervilliers, avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture et de Mondriaan Fonds.

          

Mouvement sur mouvement (Movement on Movement, 2013) is based on the video Improvisation Technologies in which William Forsythe  demonstrates various geometrical tools for analysing and creating movements. Soulier utilises these instructional images to create a dance score, and while executing the sequences of movements he speaks of the use of geometry in dance and its consequences for our apprehension of the body. He moves successively from ordinary to danced movement, referencing along the way different eras and styles in the history of dance. Containing allusions to Merce Cunningham, Yvonne Rainer, Trisha Brown and Simone Forti, this spoken segment – by turns descriptive, introspective, theoretical and fictional – counterpoints the action, sometimes clashing, sometimes harmonising with it.

 

Instead of Forsythe’s didactic approach, Soulier works speculatively, speaking in a mix of the descriptive, the theoretical and the personal. Out of this arise new arrangements of meanings that broaden our field of knowledge. In this way he establishes a mutual understanding with viewers carried away by this lecture-performance and the combination of intelligent movement and fascination that a body in motion can generate.

 

Noé Soulier’s career path has led him from classical to contemporary dance – with philosophy studies along the way – and to a merging of philosophical and artistic considerations in works that explore the relationships between movement and thought processes. Drawing on an extraordinary miscellany of approaches and discourses – borrowed from music, classical and contemporary dance, cinema, science and philosophy – he delves into the way we perceive and interpret movement in media including choreography, installations, theoretical essays and performance. Since his dance work Le Royaume des ombres (The Realm of Shadows, 2009) and its critique of classical ballet, he has been working with a singular fusion of language and gesture. Petites perceptions (Small Perceptions, 2010) looks at music from the point of view of the cognitive sciences, while highlighting fluctuation of movement and memory. Signe blanc (White Sign, 2012) revisits pantomime, seeking an equilibrium between speech, silence and gesture. Idéographie (Ideography, 2012) is a choreography of “ideas” based on texts relating to philosophy, music and linguistics.

 

concept et interprétation Noé Soulier

 

production WP Zimmer
coproduction Festival d’automne à Paris / La Ménagerie de verre (Paris) / Kaaïtheater (Bruxelles) / Bruges Concertgebouw
avec le soutien du Centre National de la Danse (Paris)
remerciements à la Forsythe Company

dim 8 fév 2015 à 15h
Sun 8 Feb 2015 at 3 pm

Tarifs
forfait festival 3 spectacles / spectacle supp. 1 € 

buissonnier 12 € 
plein 25 € 
réduit 18 € 
étudiant 13 €
 + performance Mouvement sur mouvement 
 
tarif spectacle hors forfait 5 € 
 
film Retour à Ominato entrée libre
centre d'art contemporain entrée libre

 

dim 8 fév

15h / Noé Soulier / Mouvement sur mouvement
16h / discussion entre Noé Soulier et Chantal Pontbriand

Sun 8 Feb

15:00 / Noé Soulier / Mouvement sur mouvement
16:00 / discussion between Noé Soulier and Chantal Pontbriand