Menu Menu Menu
scène nationale . cinéma . centre d’art contemporain

au cinéma

    ©

    United Food of Ferme du Buisson

    Festival du Tourisme Aléatoire

    © DR

    FR EN ES

    United Food of Ferme du Buisson

    Événement

    sam 9 juin 2012 à 14h

    Pique-Nique de Saison

    Chaque mois de juin, une foule de curieux et gourmands se retrouvent sur les pelouses de la Ferme pour fêter l'été ! Un moment privilégié au cours duquel spectateurs assidus ou nouveaux venus rencontrent l'équipe de la Ferme, dégustent la saison passée et savourent la primeur de la saison venir.

    Présentation

    Cette année, Don Pasta, dj et cuisinier venu d'Italie concocte une ode culinaire, musicale et festive aux habitants de Marne la-Vallée... À la rencontre de 6 femmes et de leurs recettes, par le croisement des mémoires gastronomiques, il révèle ces histoires personnelles dont l'intimité n'est que richesse supplémentaire une identité collective, métissée. Don Pasta cuisine et raconte les histoires de ces rencontres ; les portraits et voix des femmes habillent le grand écran (par l'artiste Ziblab) sur les musiques et les bruitages mixés par Insintesi et le sax savoureux de Francesco Bearzatti.

     

    Avec ces ingrédients, vos yeux et vos oreilles seront ravis, et vos papilles conquises par les saveurs parfumées ! Le voyage se fera travers 6 plats (au choix), autour de boissons rafraîchissantes et des desserts... concoctés par vos soins ! Le principe : nous nous occupons de tout, vous participez hauteur de 5 € et amenez un dessert partager aux couleurs du monde... suivez les recettes de Don Pasta ou laissez faire votre imagination ! et en cas de pluie, le pique-nique sera servi l'abri !

     

    les recettes de Don Pasta


    Pasticciotto des pouilles et Bob Marley
    Pour la pâte : 1 kg de farine, 500 g de sucre, 250 g de saindoux et 25 g beurre, 4 œufs entiers et 2 jaunes d'œufs, un sachet de levure chimique, 2 sachets de sucre vanillé Pour la crème : 1 l de lait, 6 jaunes d'œufs, 300 g sucre, 130 g farine, 1 zeste de citron non traité
    C'est le gâteau du lieu d'où je viens, le salento, au talon de la botte italienne. Il est très simple, mais il garde en lui toute mon histoire. Ce n'est pourtant pas une madeleine proustienne. C'est une véritable bombe prète exploser dans la bouche. Il a été le déclencheur de ma propre révolution. Manger ça, en plein été face à la mer avec Bob Marley qui fredonne One Love... Il est fait de pâte brisée, comme mon cœur d'expatrié, toujours en quète de réduire cette distance abyssale entre mon passé d'homme du sud et mon présent de citoyen des mondes. Notre pâte brisée est radicale. Elle se fait avec le saindoux en part égale avec le beurre. C'est le saindoux qui laisse respirer la pâte, elle lui donne sa texture croustillante. Le pasticciotto a la forme d'un trésor. J'ai hérité de vieux moules où on pose la première couche de pâte brisée. On rajoute la crème pâtissière. Elle se fait juste avec œuf, lait, farine et un zeste de citron. Je me rappelle enfant qu'on avait le droit de manger l'écorce de citron une fois qu'il avait donné le goût la crème. On couvre avec une deuxième couche de pâte et on met au four. Ensuite on ferme les yeux et on attend que la crème rende folle les papilles...

     

    Quatre quarts et Rolling Stones
    4 gros œufs, leur poids en : farine, beurre (demi-sel), sucre, 1 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel
    C'est une proposition politique à part entière. La base du rock'n'roll aussi. Mick Jagger en serait fou. La vraie et seule définition d'identité nationale que je reconnaisse. Le beurre tout d'abord, car c'est la quintessence des trois règles de la cuisine française : beurre, beurre... beurre. Les proportions sont invraisemblables. Pour cela, mieux vaut avoir du beurre artisanal, ça change la donne. La définition des proportions est intrigante : on commence par peser les œufs, entiers. Le même poids est ensuite donné au sucre, la farine et au beurre. L'équilibre semble militaire et répond à la règle de la pâtisserie, que pour se faire et faire plaisir il faut prendre le soin de bien faire les choses. Préchauffez le four 180° (th. 6). Faîtes fondre le beurre au bain-marie et le laisser refroidir. Battez les œufs avec le sucre et laissez-les reposer. Mélangez la farine, la levure et la pincée de sel. Faites un puits au milieu du mélange et y versez les œufs. Battez le tout doucement au fouet jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Ajoutez ensuite le beurre fondu et froid, mélangez doucement. Mettez la pâte dans un moule cake beurré et enfournez environ 50 min.

     

    Cornes de gazelle et Cheikha Mounie
    500 g d'amandes en poudre, 250 g de sucre en poudre, 1 pincée de cannelle en poudre, 2 cuil. soupe de beurre fondu, 2 cuil. soupe d'eau de fleur d'oranger, 300 g de farine, 1 pincée de sel
    La perfection absolue. La noblesse de la cuisine populaire qui connaît l'équilibre des saveurs et des parfums. Le voix de Cheikha Mounie sous une rythmique qui ne s'arrête jamais, qui rentre dans la peau. La persistance du souvenir, la voix aiguë comme ce mélange parfait d'épices qui toujours se retrouve, même au plus loin de ses origines.
    Préchauffez le four 150° (th. 5). Versez la farine et le sel dans un saladier et creusez un puits au centre. Versez-y le beurre fondu et 1 cuil. soupe d'eau de fleur d'oranger, puis mélangez en ramenant la farine vers le centre. Pétrissez pendant 10 min, en ajoutant un peu d'eau. Mélangez les amandes en poudre, la cannelle, 1 cuil. soupe d'eau de fleur d'oranger et le sucre dans un saladier jusqu' l'obtention d'une pâte compacte mais souple. Prélevez des boules de pâte d'amande de la taille d'une noix et formez des petits tas effilés aux extrémités. Partagez la pâte en morceaux de la taille d'une petite orange. Sur le plan de travail fariné, étalez chaque morceau au rouleau pâtisserie en un long rectangle de 1 mm d'épaisseur. Posez les petits tas de pâte d'amande au milieu de chaque rectangle de pâte, dans la longueur. Humectez la pâte tout autour et repliez-la pour recouvrir la farce. Soudez la pâte puis découpez en demi-cercle. Courbez chaque petit chausson en forme de croissant et rangez-les sur une plaque huilée. Enfournez 10 15 min : les cornes de gazelle doivent à peine dorer.

     

    Mangue chaude et Caetano Veloso
    Rien de mieux. Rien de compliqué, la beauté de la cuisine est qu'il y a une perfection absolue dans la simplicité. Moins faire pour mieux faire. Quand on a besoin d'un voyage, même tout petit autour du monde. C'est comme en musique. Le meilleur dans le monde a quelque chose d'ancestral, tribal, sauvage, plein de rythme et de couleur. C'est la fête, l'été qui arrive, le soleil et cette envie de goût acide et sucré a la fois. Comme la musique de Caetano Veloso, engagée et romantique, rythmée et pleine de douceur. Une simple mangue mise au four. Dégustée avec un peu de crème fouettée...

    Infos pratiques

    participation 5 € + amenez votre dessert aux couleurs du monde...
    trouvez l'inspiration dans les idées recettes de Don Pasta !
    réservation indispensable

    participation 5 € + amenez votre dessert aux couleurs du monde...
    trouvez l'inspiration dans les idées recettes de Don Pasta !
    réservation indispensable