Menu Menu Menu
©

Serge Stephan & Loreto Martínez Troncoso, Eau violette, 2013, Ferme du Buisson

© Céline Bertin

©

Centre d'art

Art Center

Nocturno

Carte blanche à Loreto Martínez Troncoso

Gaël Angelis, António Júlio, Nadia Barrientos, Lorenzo De Angelis, Jochen Dehn, Jeune fille orrible, Edurne Rubio, Pascal Simon, Serge Stephan, Anne-Sophie Turion, Julie Verin...

du 12 au 13 jan 2013

Sat 12 and Sun 13 Jan 2013

du 12 au 13 jan 2013

En clôture de l’exposition "Ent(r)e", Loreto Martínez Troncoso organise un festival nocturne. Elle réunit un ensemble d’invités autour des thèmes qui animent son projet. Écrivains, musiciens, théoriciens, plasticiens et metteurs en scène seront ainsi conviés à habiter (ou à hanter) l’espace d’exposition tout au long de la nuit.

 

Présentation

Inspirés par leurs liens avec les fantômes, la disparition, le travail de la voix et le langage non-verbal, écrivains, musiciens, théoriciens, plasticiens et metteurs en scène sont conviés par Loreto Martínez Troncoso à habiter l’espace de l’exposition "Ent(r)e" tout au long de la nuit en imaginant des lectures, projections, performances ou concerts… sur les­quels planer les spectres de quelques figures tutélaires (d’Antonin Artaud à Fernand Pessoa en passant par Nathalie Sarraute, Robert Ashley, Arno Schmidt ou Novalis).

 

Suivant une dramaturgie particulière, la soirée sera rythmée par des interludes programmés par Loreto Martínez Troncoso : des pièces sonores de Robert Ashley ou Fatima Miranda, un court métrage de Chantal Akerman, un film de zombies inédit en France, un dialogue fantôme avec Enrique Vila Matas...

 

« Cher(e)s noctambules,

 

Je vous écris aujourd'hui, 12 novembre 2012, exactement deux mois avant cette nuit qu'on hantera ensemble. Avant tout pour vous dire que je me réjouis de votre venue. Qui sera noctambule ? Somnambule ? Insomniaque ? Les artistes ne seront pas les seuls hôtes de cette soirée. Il y a aussi ceux qui viendront voir ce qui se passe, c'est à dire, vivre quelque chose. C'est ce « vivre quelque chose » qu'on construira ensemble. Je ne vois pas « Nocturno » comme une grille de programmation. Ni concentré dans un unique endroit qui ferait scène. Les choses auront lieu d'une façon assez organique. Tout l'espace sera vous. Il y aura des coins d'écoute, des coins de lecture, des coins de repos ou de sommeil pour ceux qui veulent piquer un somme. Des coussins, des transats, des chaises, des couvertures... Il y aura aussi à manger et à boire...

 

En pensant au retour ou au non-retour, je me suis souvenue du film « El Angel Exterminador » de Luis Buñuel où, après un somptueux repas dans une demeure bourgeoise, les invités, sans savoir pourquoi, n'arrivent plus à partir. Quelque chose les empêche de sortir de la maison ou de la chambre où ils se trouvent. J'aime imaginer cette nuit un peu comme ça : ensorcelé(e)s, on arriverait plus à partir. Ou, si on arrivait à sortir, ça ne serait pas de la même façon qu'on est entré.

 

C'est une invitation ouverte à toutes propositions, formats, durées. L'idée, l'envie, est de continuer à habiter cette « maison » par nos multiples voix, avec diverses atmosphères et températures. Qu'elle devienne pour une nuit l'unisson et/ou cacophonique.

 

En attendant, impatiente, de vous lire.

Loreto »

 

 

 

Avec le soutien de la Mairie de Paris Département de l’Art dans la Ville et en partenariat avec Fundación Luis Seoane, La Coruña et Mugatxoan, San Sebastián.

    

 

 

Infos pratiques

horaires

de 21h à 9h

 

tarifs

participation 5 €

 

coins lecture, écoute, repos et restauration au petit matin, le petit déjeuner sera offert aux insomniaques

habillez-vous chaudement !

 

réservation indispensable au 01 64 62 77 77 dans la limite des places disponibles

 

Programme

Performances

21h30 / Nadia Barrientos / Poème à deux voix (Bachelardise) / 5 min

21h40 / Edurne Rubio / The Visitors (working title) / 40 min

22h30 / Anne-Sophie Turion / La visite du palais  / 40min

 

Interlude I

23h15

Robert Ashley / She was a visitor / 5 min

Chantal Akerman / Saute ma ville / 12 min

David Bowie & Brian Eno / Moss garden / 5 min

 

Performances

0h00 / Pascal Simon / Rien ne sert de partir si vous n’êtes pas là / 30 min

1h00 / António Júlio / No( )turno / 30 min

 

Interlude II

2h00

Zohra Fellague / La sopa de la bola de cristal

Sofia Hultén / Grey area / 9 min

Jochen Dehn et Monika Gintersdorfer / Ausziehen / 7 min

John Bock / Vas-y ! / 4 min

 

Performances

3h00 / Antoine Cousin / La révolution des âmes. Partie 1: Être en avoir / 60 min

4h00 / Serge Stephan et Loreto Martínez Troncoso / Eau violette / 20 min

 

Interlude III

4h30

Winter Family, Franz Vesolt / Shooting Stars / 5 min

Winter Family / Garden

 

Performances

5h00 / Gaël Angelis et Charlie Chine / DeathByCar / 60 min

6h00 / long-métrage de Bruce McDonald / Pontypool / 90 min

7h30 / Jochen Dehn / Annie Hodges / 30 min

8h00 / Lorenzo De Angelis / La peau de la bouche / 40 min

8h45 / Nadia Barrientos et Guillaume Favroult / Les Funérailles d’une exposition / 30 min

 

 

Pendant ce temps :

Jeune fille orrible habite la nuit avec son ronronnement, Serge Stephan propose une initiation au Yogalala, un taxi vous emmène écouter En la noche de Loreto Martínez Troncoso pour un voyage autour de la Ferme, un salon de lecture vous invite à découvrir les récits de Felisberto Hernàndez, un coin repos est à votre disposition, un bar extérieur diffuse une bande sonore imaginée par les artistes, un autel funèbre permet de veiller l’expiration de l’exposition, tandis qu’une pleureuse erre, abandonnée au murmure de sentences énigmatiques...

Scolaires

Allez + loin

Téléchargements