Retours

Toyo les bons tuyaux

lun 22 mars 2021

Début mars, dans le cadre de Quartiers de cirque, le duo de la Cie Les Colporteurs déplie son grand tapis rouge dans quatre écoles et centre sociaux-culturels du territoire le temps d'une première série de six représentations.

Le plateau improvisé est désert lorsque les enfants arrivent. Seuls trônent au centre de l’espace deux tuyaux de chantier gris et ondulés ainsi que quelques instruments farfelus sur le côté. Soudain, l'un des tuyaux oscille. Des mains apparaissent, puis des pieds, puis Gillou, contorsionniste de métier, tout entier. Bientôt rejoint par Coline, sa comparse musicienne, le spectacle commence dans un tintement de cymbale. 

 

C’est alors le grand départ pour un voyage rempli de poésie. Très vite, le plateau se transforme en un grand terrain de jeu pour les deux artistes. Les tuyaux tournent, se dressent au rythme des instruments de Coline. Gillou, lui, explore et joue avec les tubes de plastique, s’y endormant même parfois. Il s’entortille, se plie en deux, en trois ou même en quatre. Du ras des pâquerettes jusqu’au plafond. Pour au final se retrouver dans des positions et situations toujours plus abracadabrantes. Entre rires, surprises et émerveillement, les enfants se laissent guider de tableaux en tableaux : des fonds marins jusque dans les nuages, pour terminer par un tonnerre d’applaudissements à petites mains.
 

Qui aurait pu croire que les tuyaux de chantier pouvaient faire tant rêver ? De ces objets peu enviés, Gillou et Coline ont réussi à créer une jolie parenthèse enchantée.

 

avec le soutien du ministère chargé de la Ville