Retours

Plein Soleil : un mois d’expérimentation artistique, culturelle et musicale

mar 21 sept 2021

Cet été vous n’avez pas dû passer à côté de Plein Soleil à la Ferme du Buisson.

Plein Soleil, c’est l’association d’un collectif événementiel et musical dédié aux cultures électroniques et d’une scène nationale. Un tout nouveau format inédit, ayant pour but de transformer de fond en comble les espaces de plein air de la Ferme du Buisson et de leur donner une vie estivale sans précédent.

Pendant un mois, les jardins de La Ferme du Buisson ont donc été l’écrin de concerts à la bougie, de jeux, de vente de disques et de week-end festifs où des collectifs français et européens posaient leurs valises pour des journées de danses, de musique et de déconnexion digitale !

 

Entretien avec Make It Deep et Sarcus, les organisateurs de ce mois d’expérimentation artistique à la Ferme du Buisson.

 

— Make it Deep & Sarcus : mais vous êtes qui ?

 

Nous sommes Bleue Nuit ! Une structure que nous avons créée ensemble et qui est le fruit d'une vision commune de la culture et de la musique. Elle regroupe aujourd'hui tous nos projets : le Sarcus Festival et les événements Make It Deep mais aussi Le Champ des Machines, premier projet développé en collaboration avec La Ferme du Buisson, le Japan Connection Festival et donc Plein Soleil, lieu éphémère monté dans les jardins de La Ferme du Buisson. Bleue Nuit est une agence créative et engagée qui produit des expériences déconnectées du digital, humaines et durables.

 

— Plein Soleil : pourquoi ce nom ? Un lien avec Alain Delon ?

 

Le film a forcément inspiré le choix du nom, mais le clin d'œil s'arrête là. En même temps il était compliqué de créer des parallèles entre une zone culturelle éphémère et un meurtre sur un voilier en Méditerranée ! Plein Soleil, c'était avant tout un nom simple et percutant bien adapté à l'atmosphère dépaysante et estivale que nous voulions créer cette saison. Au regard de la météo que nous avons eu en juillet, le nom n'était peut-être pas si bien trouvé que ça. Les aléas du direct...

 

 

— Pourquoi avoir choisi de collaborer avec la Ferme du Buisson pour votre première résidence de cette ampleur ?

 

Pour ses murs centenaires, pour les espaces et les volumes uniques dont elle dispose, pour ses équipes professionnelles et à l'écoute, pour son accompagnement dans la réalisation du projet, pour son ouverture et sa curiosité pour les cultures alternatives !

 

— Quels sont vos 3 meilleurs moments de Plein Soleil ?

 

Honnêtement, c'est compliqué de dégager les meilleurs moments de ce mois entier de programmation 7j/7. Il y a eu tellement de belles choses, de moments précieux, de souvenirs restés gravés. Nous avons conçu ce projet comme un tout et il est impossible d'en dissocier des moments. Ce que nous retiendrons, ce sont plus de 6000 personnes accueillies sur le mois, venues de tous horizons, des jeunes, des moins jeunes, des familles aussi. 6000 personnes qui ont déposé leur téléphone dans une pochette verrouillée pour vivre une expérience dans l'instant, se reconnecter à l'autre et profiter pleinement des performances des artistes sur scène.

 

 

— Un mois en Seine-et-Marne, ça fait quoi ?

Avec des mois comme celui-ci on y retourne volontiers !

 

— Trois mots qui résument ce mois de juillet ensemble ?

Intense, bouillonnant, collaboratif