Retours

Jouer et transgresser

Les lycéens de Jean Moulin en préparation de Mai en Scène

mer 5 déc 2018

Après avoir vu Où la chèvre est attachée, il faut quelle broute dans le cadre du Festival les Enfant.e.s du Désordre, les élèves de l’option théâtre du Lycée Jean Moulin (Torcy) retrouvent aujourd’hui Rébecca Chaillon avec qui ils travaillent depuis octobre 2018. C’est l’occasion pour eux de faire un point sur le spectacle en compagnie de sa metteuse en scène et de s’exprimer sur ce qui les a marqués.

La séance débute, tous en cercle ! « Bière, femmes, ballon, poils, paillettes, urine, liquide vaisselle, sequins, crampons, lesbiennes, vestiaire… », les élèves énumèrent les éléments qu’ils ont pu observer dans le spectacle et qui les ont surpris : les exemples ne manquent pas dans cette pièce qui transgresse sans complexe l’ordre établi. Rébecca Chaillon est là pour expliquer, écouter et échanger avec eux. La discussion ouverte, on aborde naturellement la place de la nudité au théâtre et dans le quotidien, le rapport à l’autre ou encore l’hyper-sexualisation des corps dans les médias.

 

Après ce moment d’échange, place à la pratique ! Sous l’œil avisé de la metteuse en scène et guidés par ses conseils, ils se mettent dans la peau des comédiennes et recréent une scène dOù la chèvre est attachée, il faut qu'elle broute. 

Tout au long de l’année, Rébecca Chaillon accompagne la classe de Philippe Guyard pour aider les élèves à prendre leurs marques sur scène. Ensemble, ils répètent Play Loud, une pièce de Falk Richter où s’entremêlent des histoires d’hommes et de femmes, de parents et d’enfants, de couples et de familles pour traduire la fragilité mais surtout la beauté de l’existence.

Pour découvrir le fruit de leur travail, ils vous donnent rendez-vous à Mai en Scène ! L’occasion de découvrir les talents des lycéens de notre territoire.