FR EN ES

Que vive la parole des lycéens !

vendredi 28 janvier 2022 à 17:00

Retour sur le projet Parole Vive, mené par Flavie Edel-Jaume auprès d'une classe de 1ère du Lycée Simone Veil de Noisiel.

Depuis trois ans, Flavie Edel-Jaume accompagne des groupes de lycéen.ne.s dans le cadre du projet Parole Vive*. Cette comédienne et formatrice en prise de parole en public se définit avant tout comme  une « transmettrice ». Cette année, c’est aux 24 élèves de 1ère  en option HLP (Humanité, Littérature, Philosophie) du Lycée Simone Veil de Noisiel qu’elle transmet des clés pour « nous aider à nous sentir en confiance, à avoir de l’assurance à l’oral » selon les dires des élèves eux-mêmes. Tous ont apprécié de pouvoir s’exprimer librement et sans jugement, de vivre grâce aux ateliers des temps de travail différents, « pas assis sur une chaise à écouter parler un professeur ».Certain.e.s, comme Priscilla et Jenny-Lee, confient même la tristesse de terminer aujourd’hui ce travail avec Flavie qui leur a beaucoup apporté.

 

Car ce lundi 24 janvier, c’est l’aboutissement de leur projet qui s’appuyait sur l’exposition Aterrir – La terre au centre présentée au Centre d’art contemporain. Après avoir regardé les œuvres et s’être penchés sur les thématiques écologistes abordés par les artistes, les élèves ont écrit des textes en lien avec l’exposition. Ce soir, iels prennent la parole devant leurs professeurs et quelques proches tout ouïes. Pour l’occasion, le musicien Rémi Foucard accompagne leurs mots de son clavier, de son violon et de sa voix.

 

« Pensez-vous que la Terre a des sentiments ? » nous lance Samuel qui ouvre le spectacle. S’il est à l’aise à l’oral, c’est qu’il pratique par ailleurs le théâtre. Mais lui qui n’était pas familier des préoccupations écologistes déclare avoir pris conscience de ce que l’humain fait subir à la terre. Il s’est emparé du sujet pour écrire – comme chacun.e d’entre eux – un texte personnel et sensible.

 

 

 

--------------------

*« Parole Vive » est une initiative portée par  la Ferme du Buisson autour de la thématique du discours et du débat. Soutenu par le rectorat de Créteil (DAAC), ce projet implique les lycéen.ne.s du lycée Simone Veil à Noisiel.