Théâtre

Nosferatu

Bob Théâtre

dès 8 ans

du sam 30 au dim 31 mars 2019 - La Courée, Collégien

Sat 30 and Sun 31 March 2019 - La Courée, Collégien

Quel rapport entre une ampoule et Nosferatu ? Entre les mains de deux génies du théâtre d’objet, les deux s’allient pour vous plonger dans les ténèbres et-vous conter l’histoire du terrible vampire des Carpates.

1838. Jeune assistant notaire plein de promesses, Hutter s’en va crapahuter les Carpates pour conclure une vente avec un lointain châtelain. Après un voyage semé de mauvais présages, le jeune Hutter arrive enfin à la demeure du Comte Orlock. Mais il y a de l’électricité dans l’air et les phénomènes étranges se multiplient auprès du comte qui, décidément, a les canines bien acérées…

 

Dans une ambiance aux inspirations allant du Nosferatu de Murnau, à celui d’Herzog, en passant par le Dracula de Coppola, Denis Athimon et Julien Mellano déploient avec brio leurs « trucs manipulables » en tous genres et composent un spectacle aussi lumineux qu’effrayant. Interdit aux mauviettes !
 

     

en coréalisation avec La Courée, Collégien

écriture, mise en scène et interprétation Denis Athimon et Julien Mellano

création musicale Olivier Mellano

création lumière Alexandre Musset

régie Antoine Jamet, Gwendal Malard ou Tugdual Tremel (en alternance)

 

Le Bob Théâtre est conventionné avec le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC de Bretagne.
Il bénéficie du soutien de la Région Bretagne, du département d’Ille-et-Vilaine et de la Ville de Rennes.

sam 30 mars 2019 à 20h45 - La Courée, Collégien
Sat 30 March 2019 at 8:45 pm - La Courée, Collégien
dim 31 mars 2019 à 15h30 - La Courée, Collégien
Sun 31 March 2019 at 3:30 pm - La Courée, Collégien

durée 1h

 

Tarifs et abonnement

buissonnier 10 €
plein 17 €
réduit 14 €
étudiant 10 €
enfant 4 €

Le Bob Théâtre est une compagnie rennaise créée en 1998 par Denis Athimon. Soutenu, couvé et en résidence depuis ses débuts au théâtre Lillico, le Bob produit des spectacles plutôt destinés à un jeune public (mais ça marche aussi avec des vieux ou des moyens).
 

Le Bob s’applique à développer une vision personnelle de l’adresse au jeune public en cherchant plus à poser des questions qu’à y répondre, en se jouant des doubles lectures que provoquent les regards de l’enfant et de l’adulte et se plaçant dans un discours artistique et non pas pédagogique.

 

Ses différentes collaborations font naviguer le Bob entre le théâtre d’objet, le théâtre et la danse, sans jamais se départir d’une certaine dérision qui scelle les bases de la compagnie.