Question qui fâche

Et si la violence des riches était l'instrument de leur domination ?

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon

mar 26 sept 2017 à 20h - Abreuvoir

Tue 26 Sept 2017 at 8 pm - Abreuvoir

La lutte des classes n'est-elle pas devenue une guerre des classes ? Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dénoncent le fonctionnement oligarchique des riches et pointe du doigt l'extrême violence avec laquelle ils usent de leurs pouvoirs pour dominer les classes moyennes et populaires.

Dans leur travail, les sociologues s'intéressent au concept de violence symbolique, inspiré par Bourdieu, dans le rapport riche/pauvre. Au-delà d'être purement financière, la domination de la haute société sur les classes populaires s'exerce par des inégalités culturelles et relationnelles qu'ils s'emploient à creuser. La guerre gagne du terrain tant sur un plan monétaire que psychologique.

 

Partant de ce constat, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon mettent en évidence les différentes armes qu'utilisent les politiques, les financiers ou les élites intellectuelles pour régner en maître sur le "bon peuple" en ne leur laissant aucune issue, ni alternative possible. Mais ne pourrait-on pas désacraliser cette société du spectacle et de la toute-puissance ? Peut-être serait-il temps de renverser la vapeur…

mar 26 sept 2017 à 20h - Abreuvoir
Tue 26 Sept 2017 at 8 pm - Abreuvoir

durée 2h

petite restauration offerte sur place

 

Tarifs et abonnement

tarif unique 5 € + amenez une bouteille

Qui est Monique Pinçon-Charlot ?

Ancienne directrice de recherche au CNRS, Monique Pinçon Charlot a coécrit la majeure partie de ses ouvrages avec son mari Michel Pinçon, sociologue également. Ensemble, ils interrogent la bourgeoisie, l'aristocratie et pointent du doigt les inégalités sociales. En 2017, elle se présente aux élections législatives dans les Hauts-de-Seine sous l’étiquette du parti de Jean-Luc Mélenchon. Son dernier livre intitulé Les prédateurs au pouvoir. Main basse sur notre avenir vient de paraître aux éditions Textuel.