FR EN

Centre d'art

Art Center

Conférence de Sébastien Rémy

Talk by Sébastien Rémy

Tant que je vous parle ce n'est pas une frontière

As long as I'm talking to you there's no border between us

dans le cadre de l'exposition "Chantal Akerman : Maniac Shadows"

in the frame of the exhibition "Chantal Akerman: Maniac Shadows"

mar 13 déc 2016 à 18h - École nationale supérieure des beaux-arts, Paris

Tue 13 Dec 2016 pm - École nationale supérieure des beaux-arts, Paris

À travers des extraits de films de Chantal Akerman et des siens, le plasticien Sébastien Rémy explique comment son propre travail est traversé par des références croisant ses problématiques liées au corps, aux difficultés de communication, à la réclusion, à la dialectique intérieur/extérieur.

Autour de l’exposition "Chantal Akerman : Maniac Shadows", le plasticien Sébastien Rémy propose une conférence sur la manière dont son travail est traversé, habité par des références croisant ses problématiques liées au corps, aux difficultés de communication, à la réclusion, à la dialectique intérieur/extérieur. Je, tu, il, elle, Toute une nuit, Là-bas, News from Home, des œuvres de Chantal Akerman qui l'ont marqué au moment où il les découvrait, et qui continuent à l'accompagner. Pour la conférence, il évoque la manière dont il revient régulièrement vers ces films qui l'aident à mieux saisir sa propre trajectoire et à mieux la formuler. À travers des extraits de films et de ses œuvres, il explique comment, de façon plus ou moins perceptible, plusieurs de ses projets sont empreints de ces rencontres, de "ces présences actives". 

 

Sébastien Rémy, né en 1983, vit et travaille à Paris. Qu’elle prenne la forme d’installations, de conférences ou d’écrits, la pratique artistique de Sébastien Rémy se présente comme autant de manières d’envisager la transmission de savoir. Elle se développe à partir de phases de recherche et de collecte documentaire sur des sujets spécifiques (la figure du reclus domestique, les identités versatiles, l’abandon de l’art, etc.) et puise autant dans la littérature que l’histoire de l’art ou le cinéma. Dans ses projets récents, entremêlant sources factuelles et fictionnelles, Rémy crée des installations utilisées comme supports matériels pour narrer des histoires. Depuis 2015, il mène un projet sur les changements d'identité de l'artiste américaine Lee Lozano.

 

Sébastien Rémy a récemment exposé ou présenté des conférences au : Parc Saint Léger (2016, 2014), La Galerie (2016), Pavillon Vendôme (2016), Comédie de Caen (2016), MAC/VAL (2015, 2013), ResidencyUnlimited (2015), Théâtre de l’Usine (2015), Centre Pompidou (2014), Villa Arson (2014), Le BAL (2014), La Halle des bouchers (2014), Fondation d’entreprise Ricard (2013), La Villa du Parc (2013), La Tôlerie (2013), La Gaîté lyrique (2012), etc.

In connection with the exhibition "Chantal Akerman : Maniac Shadows", the artist Sébastien Rémy is giving a talk on the way his work is shot through with references to his issues with the body, the difficulty of communicating, reclusiveness and the interior/exterior dialectic. I, You, He, She; All Night Long; Là-bas; News from Home: these films by Chantal Akerman left their mark on him immediately and are a continuing part of his life. He will speak about the way he regularly returns to them, and how they help him grasp and formulate his personal trajectory. Using extracts from the films and his own works he explains how several of his projects more or less perceptibly bear the trace of these encounters, these "active presences".

 

Born in 1983, Sébastien Rémy, lives and works in Paris. His practice, whether in the form of installations, talks or texts, involves different ways of approaching the transmission of knowledge. It begins with phases of research and collection of documentary material on specific subjects  – the housebound recluse, unstable identities, the abandoning of art; etc. – and draws as much on literature as on art history and the cinema. In his recent projects, with their intertwining of factual and fictional sources, he creates installations that serve as vehicles for narrative. Since 2015 he has been working on the shifting identities of American artist Lee Lozano.

entrée libre dans la limite des places disponibles

Amphithéâtre du Mûrier
École nationale supérieure des beaux-arts
14 rue Bonaparte, 75006 Paris

free admission

 

Amphithéâtre du Mûrier
École nationale supérieure des beaux-arts
14 rue Bonaparte, 75006 Paris