Réservez
©

Les secrets d'un gainage efficace

Les Filles de Simone

© Jean Thirée

©

Les Enfant.e.s du désordre 2018

Théâtre

Les secrets d'un gainage efficace

Les Filles de Simone

création

du ven 16 au sam 17 nov 2018 - Caravansérail

Fri 16 and Sat 17 Nov 2018 - Caravansérail

Femmes boniches, femmes potiches, femmes affiches, elles en ont plein les miches !  Loin des slogans des mamans ex-soixante-huitardes, Les Filles de Simone dégrafent les corsets intérieurs pour scander une parole intime, libératrice et éminemment politique.

A t-il fallu attendre l'émancipation proclamée des années 70 pour libérer le corps de la femme ? Où en sommes-nous aujourd’hui ? 
Qu’allons-nous léguer à nos filles ? Entre normes physiques inatteignables et injonctions inconciliables, et si tout cela n'était pas qu'une question physiologique, mais bel et bien, un enjeu de société ?

 

Avec une liberté de ton absolue, une folie qui ose tout ; ces comédiennes à l’énergie caustique, touillent les non-dits, les colères enfouies, les hontes les plus inavouables et les moins légitimes. Elles explorent nos tabous et déconstruisent une pensée normative qui modèle aujourd’hui encore les visions du sexe féminin.

 

Après C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde, accueilli en 2017 à la Ferme du Buisson, Les Filles de Simone, reviennent plus nombreuses mais aussi plus culottées et plus farouches que jamais dans cette création maison. Fidèles à leurs préoccupations féministes, elles dézinguent avec humour et fraîcheur, les barreaux de nos prisons intérieures.

la représentation du ven 16 nov sera suivie d’un débat animé par Isabelle Motrot, directrice de la rédaction du magazine Causette

 

création collective Les Filles de Simone

texte Tiphaine Gentilleau et Les Filles de Simone

direction d’actrices Claire Fretel, Thiphaine Gentilleau, Chloé Olivières

avec Tiphaine Gentilleau, Cécile Guérin, Claire Méchin, Chloé Olivères et Géraldine Roguez

création lumières Mathieu Courtaillier

scénographie, costumes Sarah Dupont

musique Etienne Széchényi

regard chorégraphique Jeanne Alechinsky

administration Audrey Taccori

diffusion Histoire de… - Alice Pourcher & Clémence Martens  

 

production Les Filles de Simone

coproduction Avec le soutien de la Ville de Champigny-sur-Marne ; l’Espace Germinal, Fosses

partenaires Théâtre Paris-Villette ; Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne ; La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, Noisiel ; Théâtre du Fil de l’eau, Pantin ; L’Agora, Scène Nationale d’Évry et de l’Essonne ; Les Théâtrales Charles Dullin ; Théâtre du Rond-Point, Paris ; Le Reflet, Vevey – Suisse ; Théâtre de Jouy-le-Moutier ; Ferme de Bel Ebat, Guyancourt ; MA Scène nationale – Pays de Montbéliard

soutien Arcadi-Ile-de-France , l’Aide à la création de la DRAC Ile-de-France- Ministère de la Culture et le soutien du Département du Val de Marne.

Le texte sera édité chez Actes Sud-Papiers en janvier .

ven 16 nov 2018 à 20h45 - Caravansérail
Fri 16 Nov 2018 at 8:45 pm - Caravansérail
sam 17 nov 2018 à 18h30 - Caravansérail
Sat 17 Nov 2018 at 6:30 pm - Caravansérail

durée 1h30

 

Tarifs et abonnement

 

Tarif du forfait festival*

buissonnier 12 €
plein 22 €
réduit 19 €
étudiant 15 €
enfant 8 €

*valable pour 2 spectacles
+ spectacle supplémentaire à 2 € (buissonnier), 5 € (plein, réduit et étudiant) et 4 € (enfant)

 

Tarif du spectacle à l'unité

buissonnier 10 €
plein 17 €
réduit 14 €
étudiant 10 €
enfant 4 €

Le collectif Les Filles de Simone
 

Nous sommes trois - Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau et Chloé Olivères – à avoir fondé en 2014 le collectif Les Filles de Simone autour de notre premier spectacle C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde, créé en 2015.

Nous voulions réaliser notre utopie de création théâtrale, où la conception est collégiale et se fait par circulation des idées, allers retours plateau-écriture, temps actif et permanent de la recherche. S’est donc mis en place un processus collectif de création, avec Tiphaine comme garante de l’écriture du texte, Claire de la mise en scène, et Chloé de l’adéquation des deux. Travaillées par des préoccupations féministes, sensibles à toutes les questions d’égalité hommes/femmes, nous faisons dialoguer sur le plateau notre vécu intime et la dimension politique de ces réflexions sociétales.

Nous avons imaginé notre nom de collectif dans l’envie d’une filiation avec l’histoire des femmes et des questions féministes, intégrant ce qu’implique tout héritage de pesanteur et de reconnaissance.

Pour cette deuxième création, nous invitons trois comédiennes à nous rejoindre : Cécile Guérin, Claire Méchin et Géraldine Roguez