Danse

Leila se meurt

Ali Chahrour

mar 13 oct 2015 à 20h45

Tue 13 Oct 2015 pm

Une femme sur une chaise. Leila est pleureuse. Le jeune chorégraphe libanais Ali Chahrour présente pour sa première tournée hors du Liban et la première fois en Île-de-France, cette œuvre poignante, ode chantée et dansée à l'art, au rituel et à la fraternité.

Leila chante ceux qui partent, pour ceux qui restent. Héritière d'une tradition en perdition, elle est celle qui apaise les âmes dans des cérémonies de la séparation. Sa voix rauque est une passerelle entre ici-bas et l'au-delà, l'expression d'une tristesse transcendée par l'art et la religion.

 

Aérien, Ali Chahrour danse autour d'elle et son corps lesté d'émotions. Elle chante, crie, ulule. Et lui souligne d'un geste la parole psalmodiée jusqu'à la transe. Dans cette lamentation poétique aux morts, héros et martyrs, portée par deux musiciens à l'oud et au tambourin, il est l'enfant de toute mère.

 

Le chorégraphe, remarqué à Beyrouth dès Fatmeh, sa première création en 2014, travaille avec des interprètes non-professionnels. En révélant ainsi le mouvement ancré dans l'identité arabe, l'authenticité d'une danse contemporaine détachée de tout académisme, il transgresse les codes artistiques et les interdits sociétaux qui peuvent tant figer l'homme.

chorégraphie / mise en scène Ali Chahrour
assistance à la mise en scène Haera Slim
musique Ali Hout / Abed kobeissi
interprétation Ali Chahrour / Leila
dramaturgie Junaid Sarieddeen
scénographie Nathalie Harb
lumières Marco Pinarelli
costumes Bird on A Wire / Creative Space
son Fadi Tabbal (Tunefork Studios)
photographie Nadim Asfar
graphisme be:kult
vidéo Johnny Hchaime
communication be:kult
assistance à la production Nardeen Karnib

 

avec le soutien de l’Institut Français et de Zoudak Theatre Company

mar 13 oct 2015 à 20h45
Tue 13 Oct 2015 at 8:45 pm

durée 1h10

 

Tarifs

buissonnier 9 €
plein 15 €
réduit 12 €
étudiant 10 €
enfant (- 12 ans) 4 €