Centre d'art

Art Center

Julien Bismuth

Écart / Retard

performance

 

avec Emma Morin, Antonin Gouilloud, Céline Spang et les élèves de terminale du Lycée Charles-de-Gaulle à Rosny-sous-Bois
 

sam 28 nov 2009 à 15h30

Sat 28 Nov 2009 pm

Julien Bismuth propose une réflexion complexe sur la question de la  représentation : comment re-présenter, recréer des gestes, des intonations, des formes d’expressions verbales et non verbales qui nous viennent naturellement dans notre vie quotidienne, mais dont la production consciente et prédéterminée exige un art, une pratique, ainsi qu’une longue série de répétitions ?

L’œuvrede Julien Bismuth se situe entre la littérature et les arts plastiques. Son travail est centré depuis une dizaine d’années sur les codes du langage, tant textuels que corporels. Ancien étudiant de Paul McCarthy et de Richard Jackson à UCLA, il réalise des performances dont il est l’acteur ou dont il confie l’interprétation. Les écritures cryptées et la caricature sont fondamentales dans sa pratique, ainsi qu’un rapport à « l’objet scénique » sur lequel l’influence de Guy de Cointet fut déterminante. Il mène à la fois un travail de recherche théorique et une oeuvre plastique où dialoguent dessins, sculptures, installations, écriture et performances. Ses pièces récentes peuvent être décrites comme des mises en scène d’éléments linguistiques et plastiques, parfois musicaux,  souvent reliées par un élément narratif. Elles s’articulent autour d’un intérêt pour la notion de théâtralité, et d’une tentative de faire cohabiter le réel et la fiction, le vrai et le faux, dans un même espace. Julien Bismuth multiplie les collaborations (Lucas Ajemian, Virginie Yassef, Jean-Pascal Flavien, Giancarlo Vulcano) qui lui permettent d’inventer des temporalités et des économies de travail différentes.

 

Écart / Retard

 

En renvoyant dos à dos plusieurs formes d’expression, Julien Bismuth propose une réflexion complexe sur la question de la  représentation : comment re-présenter, recréer des gestes, des intonations, des formes d’expressions verbales et non verbales qui nous viennent naturellement dans notre vie quotidienne, mais dont la production consciente et prédéterminée exige un art, une  pratique, ainsi qu’une longue série de répétitions ? Une actrice s’adresse directement à l’audience, en narrant une série d’actions et de gestes qui sont joués par des acteurs placés dans le public. La description de ces gestes est toujours faite après que l’action a eu lieu, pour accuser et marquer un retard. Certains de ces gestes sont discrets et anodins, d’autres sont plus violents et disruptifs. Le monologue de la narratrice alterne entre ces descriptions et une séquence de digressions ou de méditations sur la forme même de l’oeuvre (la performance et son après-coup), ainsi que sur les rapports d’échanges qui lient l’audience, la narratrice et les acteurs.

 

Cette pièce est accompagnée par un scénario d'un acte de détournement d'attention qui sera joué dans la rue par l'artiste à  plusieurs reprises pendant toute la durée de l'exposition.

sam 28 nov 2009 à 15h30
Sat 28 Nov 2009 at 3:30 pm

sam 28 nov

à 15h30