Je danse le Moâ

Danse

Influences of a closet chant

Albert Ibokwe Khoza

du ven 29 au sam 30 jan 2016

Fri 29 and Sat 30 Jan 2016

Seul en scène, le danseur sud-africain Albert Ibokwe Khoza se dévoile. Dans une une mise à nu quasi rituelle, il nous invite à explorer son intimité : celle d'un danseur hors normes aux multiples influences.

Albert Ibokwe Khoza, artiste sud-africain que vous avez pu croiser lors de la Nuit curieuse : Bheka ! South Africa (2013), présente l'intégralité de son dévoilement intime, militant et bouleversant. À la fois danseur hors normes, gay, noir, chrétien et traditionaliste, Albert Ibokwe Khoza explore le chemin difficile de l'altérité. Il tire son inspiration de créateurs africains tels que Robyn Orlin, Athena Mazarakis, Gregory Maqoma, Gérard Bester ou Nhlanhla Mahlangu.

 

Pour lui, le théâtre et la danse, et l'art en général, sont des armes de mémoire, de combat, de sensibilisation et de changement. Il nous invite ici à penser et voir autrement. Nu, grimé en Sangoma, guérisseur mystique, Albert danse la sexualité, la religion et le déracinement. Ce spectacle, qui lui valu une surveillance policière lors des représentations à Johannesburg, n'avait pas laissé indifférents ceux qui ont eu la chance de la voir en 2013. La performance d'un artiste peu conventionnel qui revendique l'appartenance un monde multiple.

une pièce de et avec Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza

production, administration et diffusion Damien Valette

coordination et assistance administrative Julie Lucas

musique Thabang Tabane et Malombo, Cinematic Orchestra, Madonsini, Izangoma zikaDabulamanzi, Zim Nqawana

remerciements à Robyn Orlin et Gerard Bester

ven 29 jan 2016 à 21h30
Fri 29 Jan 2016 at 9:30 pm
sam 30 jan 2016 à 17h
Sat 30 Jan 2016 at 5 pm

durée 40 min

 

Tarifs et abonnement

forfait festival 2 spectacles / proposition supplémentaire 1 €
buissonnier 12 €
plein 25 €
réduit 18 €
étudiant 13 €