FR EN

Centre d'art

Art Center

Emilie Pitoiset & Jessica 93

Emilie Pitoiset & Jessica 93

You will see the cat before you leave

You will see the cat before you leave

performance

performance

sam 29 nov 2014 à 18h30

Sat 29 Nov 2014 pm

Dans cette installation conçue comme un stage-set, les objets gisent, vestiges d’un geste absent. Que s’est-il passé ou reste à venir ? Une perruque « en réserve d’incarnation » est activée le temps d’une performance réalisée avec le musicien Jessica 93. Vous entrerez ici par et pour la fiction.

In this stage set installation the objects are lying around, leftovers of some act silenced by oblivion. What has happened and what more will happen ? What has happened or is still to come? In this setting a wig ‘awaiting embodiment’ is activated for a performance with musician Jessica 93. Here you enter through and for fiction.

L’installation You will see the cat before you leave est conçue comme un stage-set en attente d’être activé lors d’une performance musicale. Les objets y gisent, comme abandonnés dans l’action. Le spectateur déambule dans un paysage palimpseste constitué de plans et de cadrages successifs. Suspendus à des portants, fragments de vêtements et lambeaux de toiles peintes semblent être les vestiges d’une action rendue silencieuse par l’oubli. Comme toujours une fiction est à l’œuvre : rendre palpable le geste absent, le faire apparaître par une couche de peinture qui vient courber l’objet, le dessèche de son usage. Celui-ci devient matière et corps, support de diverses projections. Les étoffes sont pétrifiées, fossilisées, le sens suspendu entre les plis d’un rideau, dans une tentative de domestication des divers éléments et de l’espace. Que s’est-il passé ou reste à venir ? Dans ce décor, une perruque « en réserve d’incarnation » est activée le temps d’une performance réalisée avec le musicien Jessica 93. Vous entrez ici par et pour la fiction.

 

Questionnant l’idée de présence par une « écriture du manque », le travail d’Emilie Pitoiset repose sur des jeux d’équilibre fictionnel. L’image et l’objet sculptural ou pictural sont souvent le receleur d’un récit convexe convoquant le spectateur dans un jeu de rôle dont le scénario n’a pas encore été révélé. Tout y est double et instable : l’exposition, dans son immobilité apparente, devient le lieu d’une scène qui se joue ou s’est jouée, dans laquelle les objets deviennent acteurs. Entre fétichisation et incarnation, ces « objets de transfert » contiennent la répétition de gestes passés et les scénarios latents de rituels fictionnels. L’écriture, la mise en scène et la chorégraphie trouvent ainsi leur place dans le travail d’Emilie Pitoiset, aux détours d’une sculpture aux allures de costume ou d’une performance devenue cérémonie.

 

 

L’exposition est réalisée en collaboration avec Pontbriand W.O.R.K.S  et le Jeu de Paume, avec le concours du Getty Research Institute et des Laboratoires d’Aubervilliers, avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture et de Mondriaan Fonds.

          

The installation You will see the cat before you leave is like a stage set waiting to be brought to life by a musical performance. Its objects are lying there as if abruptly abandoned. The setting the spectator wanders through is a palimpsest of vertical planes and framings. Remnants of clothing and shreds of painted canvases hang from racks like leftovers of some act silenced by oblivion. As
always, a fiction is at work here: an absent gesture being made palpable, rendered visible with a layer of paint that rumples the object and shrivels its use. The object then becomes substance and body, and a medium for different projections. The fabrics are petrified, fossilised, with meaning suspended between the folds of a curtain in an attempt at domesticating the compositional elements and the exhibition space. What has happened or is still to come? In this setting a wig ‘awaiting embodiment’ is activated for a performance with musician Jessica 93. Here you enter through and for fiction.

 

Images and sculpted or painted objects often conceal convex narratives summoning the view into a role game whose scenario has not yet been revealed. Everything here is dual and unstable: the exhibition, seemingly immobile, becomes the locus of a scene being played, or already played, in which objects become actors. In a mix of fetishisation and embodiment, these “transfer objects” contain repetitions of past acts and latent scenarios for fictional rituals. Thus writing, mise en scène and choreography find their place in Pitoiset’s work, in the complexity of sculpture evocative of costume or a performance transformed into a ceremony.

 

 

This exhibition has been organised in association with Pontbriand W.O.R.K.S and the Jeu de Paume, with the assistance of the Getty Research Institute and Laboratoires d’Aubervilliers, with the support of Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture and the Mondriaan Fund.

          

 

sam 29 nov 2014 à 18h30
Sat 29 Nov 2014 at 6:30 pm

tarifs

entrée libre

admission

free