Hors Saison 2011

Danse

Ce que nous sommes

Radhouane El Meddeb / La Compagnie de SOI

du ven 11 au sam 12 fév 2011

Fri 11 and Sat 12 Feb 2011

Cinq danseurs, cinq individualités dansant ensemble et pourtant seul. Ce que nous sommes, c'est une danse sensible, une éprueve, celle des sentiments et de la difficulté d'être ensemble; 

Cinq personnages, individus, particules élémentaires d'un tout que l'on peine à voir. Ils sont réunis par un événement : nos funérailles ? Mis en communion, mais séparés. Chacun, ici, est le miroir de l'autre, son manque et sa fièvre. Chacun déforme son prochain, mais sans l'atteindre, rejoignant toujours par accident le commun d'un chœur brisé, mais sans y prendre garde. Les rencontres sont provisoires, les étreintes inquiètes, thaumaturgiques. La fragilité de ce qui lie ces monades affleure autour d'un geste, d'une main,esquissant un compagnonnage désiré. Êtres pour la consolation, mais une consolation qui reste un simulacre, une ré-union éphémère. Le nous, dès lors, est une somme ruinée de je(s) qui aspirent à l'harmonie sans y accéder. Ils s'engagent dans des rituels, dans le vertige de rites inventés : rondes, transes, impossibles pardons. Ce sont des trajectoires brisées, une errance à la recherche d'un ensemble, en quête de tendresse, contre la solitude. À travers les débris de ce nous, dans le geste isolé de chaque corps, le trait d'union des êtres et des choses est sans cesse questionné. Qu'est-ce qui tisse, compose et décompose notre société ? Destin(s) collectif(s), parcours fragmentés. Dans Ce que nous sommes, le commun de l'humanité fuit, échappe à sa re-composition. Il survient par hasard, puis disparaît.

 

En février 2010 dans le cadre de Hors Saison, Radhouane El Meddeb vous avait envoûtés avec Quelqu'un va danser, sincère solo dans lequel il racontait sa personne, sa danse et ses origines. Avec Ce que nous sommes, le chorégraphe dirige cinq danseurs dans un corps à corps ultra sensible qui conte la difficulté des sentiments éprouvés, de l'être face à l'autre. Étreintes inquiètes, rencontres fragiles, attentes suspendues, rondes rituelles... les sentiments affleurent à la peau et aux gestes marqués par la violence et la tendresse. Un spectacle d'une rare intensité émotionnelle

conception et chorégraphie Radhouane El Meddeb
créée avec Alice Daquet, Margot Dorléans, Anne Foucher, Olivier Balzarini, Christian Ben Aïm
musique Sir Alice accompagnée de Gaspar Claus (violoncelle)
texte Camille de Toledo
scénographie Annie Tolleter
lumières Xavier Lazarini
costumes Johanna Lavorel
régie générale Bruno Moinard
administration-production Florence Kremper

 

coproduction Centre national de la danse, Pantin (création en résidence) / la Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée / le réseau de Centres de Développement Chorégraphique : CDC Toulouse-Midi Pyrénées / Les Hivernales CDC Avignon-Provence-Alpes-Côte d’Azur / CDC-Biennale de danse du Val-de-Marne, /Danse à Lille CDC Roubaix-Nord-Pas de Calais / Art Danse CDC Dijon Bourgogne / Uzès Danse CDC Languedoc-Roussillon / le Cuvier CDC d’Aquitaine / Le Pacifique CDC de Grenoble / l’Echangeur scène conventionnée de Fère-en-Tardenois / Paris Réseau (Atelier de Paris-Carolyn Carlson / L’étoile du nord / le Regard du Cygne, Micadanses, avec l’aide à la production d’ARCADI et l’aide au projet de la DRAC Ile-de-France

ven 11 fév 2011 à 20h
Fri 11 Feb 2011 at 8 pm
sam 12 fév 2011 à 16h
Sat 12 Feb 2011 at 4 pm

sam 15 & dim 16 jan 2011

Stage amateur avec Radhouane El Meddeb

le chorégraphe animera un stage amateur où il proposera aux participants une exploration du sensible, quand le corps dans l'espace devient support d'écriture artistique.